Comment aider quelqu'un qui se dénigre constamment ?

Signaler
-
 Enola -
Bonjour,

Je ne sais pas vraiment si je suis au bon endroit pour poser cette question mais je tente.
Alors, mon "meilleur ami" se critique quotidiennement si bien que des fois je ne veux pas le voir. Ce que je vais dire est horriblement égoïste mais j'ai l'impression qu'il "détruit" mon moral chaque jour ( je n'ai pas beaucoup d'estime de moi même donc l'entendre se dénigrer tout le temps ça me fait très mal). Je l'écoute autant que je peux, je le laisse parler quand il me coupe la parole, je lui donne des conseils, etc. Il m'en est reconnaissant, il me le dit tout le temps mais pour moi ce n'est pas assez, ça ne me satisfait pas puisque qu'il revient le lendemain avec de nouveaux problèmes.
En plus, il est vraiment mélancolique et regrette beaucoup de choses du passé. J'ai beau lui dire a quel point c'est une personne géniale qui a d'énormes talents et qui a accompli de belles choses, il n'en prend pas compte.
Qu'est ce que je peux faire pour l'aider ?
Je suis vraiment perdue et je me déteste de redouter à le voir.

Je vous remercie chaleureusement pour vos réponses, passez une belle journée !

2 réponses

Salut !
Déjà tu as déjà eut la bonne réaction à le complimenter, à le tirer vers le haut, de ne pas le dénigrer et d'essayer de lui montrer qui il est vraiment.
Après tout ça, je pense que s'il n'y met aucune volonté et qu'il n'arrive pas à se rendre compte des choses même en lui répétant sans cesse je pense que tu pourrais essayer l'inverse. C'est à dire, va dans son sens. Quand il est négatif, se dénigre ou déprime, alors affirme tout ce qui dit et voit comment il réagit. Il risque d'être surpris par ton changement de comportement envers lui et te demandera justement pourquoi tu dis ça. L'idée est d'essayer de lui faire une sorte "d'électro-choc" pour qu'il comprenne qu'il faut qu'il change sa vision des choses sur lui et sur son état d'esprit.

Sinon, emmène-le voir un psy, soit tu lui dis pas et tu le prends avec toi sans lui dire où vous allez, soit tu le consultes et tu lui dis que vous allez ensemble. L'accompagner lui permettra d'avoir ton point de vue face à quelqu'un et sûrement d'enclencher la prise de conscience. Contrairement aux idées reçues, les psy sont vraiment efficaces quand ils s'agit de bons thérapeutes.

Ce genre de personne vis dans le dénis. On a beau leur répéter sans cesse les choses, si elles ne veulent pas se remettre en question et affronter la réalité, ils fuiront toujours inconsciemment. Il faut donc débloquer leur inconscient.
Dans ce cas, il vaut mieux soit leur montrer tout le contraire, soit les accompagner dans une démarche d'aide.
C'est assez fréquent malheureusement...

J'espère que j'aurais pu t'aider et te donner quelques conseils.
J'espère aussi qu'il ira mieux dans l'avenir et qu'il réussira à aller de l'avant !
Bonjour,
Je tiens à te remercier énormément pour ta réponse qui m'aidera beaucoup, je le pense !
Cependant, par rapport au fait de le laisser s'enfoncer et de l'y aider je ne pense pas que cette technique puisse marcher sur lui. J'ai énormément d'influence sur lui et il croit vraiment tout ce que je lui dis alors j'ai peur que ça fasse l'effet inverse et qu'il croit que sa meilleure amie (qui est la seule l'aimer d'après lui) le deteste... J'essaierai quand même mais en tous cas cette idée est superbe et doit bien marcher avec d'autres personnes.
L'idée du psy est la meilleure pour lui je pense, je vais beaucoup plus insister là dessus désormais.

Merci beaucoup pour ton aide et le gros soulagement que tu m'as apporté ( ouf, je ne suis pas une si mauvaise amie !) et merci du fond du cœur pour lui !! Bonne fin de journée ! :)
Messages postés
36378
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 octobre 2021
14
Bjr
Il serait peut etre bien dansl'interet de vous 2 qu'il consulte un psy.
Ce dernier va lui donner confiance en lui afin qu'il aille de l'avant.
Quels sont vos age ?
Bonjour,
Tout d'abord, merci beaucoup pour la réponse ! J'ai 17 ans et demi et il a un an de plus que moi. J'ai déjà essayé de lui en parler mais il ne savait pas, il est vraiment perdu. Je vais insister davantage. Merci encore !